• Musée Camille Claudel

    Le musée Camille-Claudel est un musée de sculpture, ouvert le 26 mars 2017, en partie consacré à l'œuvre de Camille Claudel. Le musée est situé à Nogent-sur-Seine, commune où Camille Claudel a passé son adolescence et a rencontré Alfred Boucher.

    Ce site est le prolongement du musée créé en 1902 par les sculpteurs Paul Dubois (1829-1905) et Alfred Boucher (1850-1934)5. Le fonds Camille Claudel est constitué des collections rassemblées par Reine-Marie Paris et Philippe Cressent, acquises en 2008, auxquelles il faut ajouter des achats sur le marché de l’art grâce au fonds du Patrimoine et la générosité de mécènes. En nombre, c’est le fonds le plus important au plan mondial » avec « quarante trois œuvres exposées ».

    Parmi elles, Persée et la Gorgone, une œuvre acquise en 2008 et jusqu'alors exposée au Musée Paul-Dubois-Alfred-Boucher.

     

    SOMMAIRE

    Les œuvres de Camille Claudel 1886-1890

    Les œuvres de Camille Claudel 1892-1905

     

    L'AuroreL'Aurore - vers 1900 - Chef modèle en bronze - Fonte E. Blot, 1908

    Auguste RodinAuguste Rodin - 1888-1889 - Bronze - Fonte F. Rudier 1897-1898

     

  • Très tôt convaincue de sa vocation de sculpteur, Camille Claudel obtient, en 1881, d'aller à Paris faire ses études. Elle entre alors à l'Académie Colarossi et y a pour maître d'abord Alfred Boucher puis Auguste Rodin. C'est de cette époque que datent les premières œuvres qui nous sont connues. 

    Rodin, impressionné par la solidité de son travail, la fait entrer comme praticienne à son atelier de la rue de l'Université en 1885 et c'est ainsi qu'elle collabora à l'exécution des Portes de l'Enfer et au monument des Bourgeois de Calais.

    Ayant quitté sa famille pour l'amour de Rodin, elle travaille plusieurs années au service du maître et aux dépens de sa propre création. Parfois les créations de l'un et de l'autre sont si proches qu'on ne sait qui du maître ou de l'élève a inspiré l'un ou copié l'autre. Certains vont jusqu'à affirmer, à tort, que ses œuvres sont exécutées par le maître lui-même.

    Elle tente de s'éloigner et l'on perçoit bien cette tentative d'autonomie (1890-94), tant dans le choix des thèmes que dans le traitement, avec des œuvres comme La Valse ou La Petite Châtelaine. Cette mise à distance va jusqu'à la rupture définitive en 1898.
    Blessée et désorientée, Camille Claudel voue alors à Rodin un amour-haine qui la mènera à la paranoïa et l'enfermement psychiatrique. La rupture est narrativisée dans l'oeuvre à juste titre célèbre qu'est l'Age mûr.

    Pour en savoir plus : http://camille-claudel.org/pageweb/biographie.html

    La petite châtelaineLa petite châtelaine - 1892-1893 - Original en plâtre patiné - Achat 2008

    Les Bavardes ou Les CauseusesLes Bavardes ou Les Causeuses - Vers 1893 - Bronze - paravent en marbre ou albâtre teinté - Fonte E. Blot, n°1 1905 

    Torse de Clotho chauveTorse de Clotho chauve - Vers 1893 - Bronze - Fonte Valsuani, n°3/8, après 1990 - Achat 2008

    Etude pour la Tête d'Hamadryade Etude pour la Tête d'Hamadryade - Vers 1895 - Plâtre patiné - Achat en 2008

    Persée et la Gorgone

    Persée et la GorgonePersée et la Gorgone - Vers 1897 - Marbre - Pratique réalisé par François Pompon - 1902 - Achat 2009  

    L'implorante ou Imploration

    L'implorante ou ImplorationL'implorante ou Imploration - 1899 - Bronze - Fonte E. Blot, Grand modèle n°5, 1905 

    L'AuroreL'Aurore - vers 1900 - Chef modèle en bronze - Fonte E. Blot, 1908 - Achat 2008 

    La Fortune  La Fortune - 1902-1904 - Bronze - Fonte E. Blot - n°12 1905 - Achat 2008

    La Sirène ou La Joueuse de flûte

     

    La Sirène ou La Joueuse de flûteLa Sirène ou La Joueuse de flûte - Vers 1905 - Bronze - Fonte E. Blot n°3 vers 1905 - Achat 2008

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Photos prise le 23 juillet 2017 au musée Camille Claudel de Nogent sur Seine 

     

    Camille Claudel, née à Fère-en-Tardenois (Aisne) le 8 décembre 1864, morte à Montdevergues (Vaucluse) le 19 octobre 1943, est une sculptrice et artiste peintre française.

    Collaboratrice, maîtresse et muse du sculpteur Auguste Rodin, sœur du poète, écrivain, diplomate et académicien Paul Claudel, sa carrière est météoritique, brisée par un internement psychiatrique et une mort quasi-anonyme.

    Son art de la sculpture à la fois réaliste et expressionniste s'apparente à l'Art Nouveau par son utilisation savante des courbes et des méandres.

    Pour en savoir plus : 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Claudel

    http://camille-claudel.org/pageweb/sculptures.html

    Voici les œuvres de Camille Claudel que l'on peut découvrir dans le Musée de Nogent sur Seine.

    Jeune RomainJeune Romain - 1884 - Bronze - Fonte de Gruet, 1887 - Original en plâtre ou terre 

    Femme accroupieFemme accroupie : vers 1884-1885 - plâtre patinée - achat en 2008

    Jeune Femme aux yeux clos Jeune Femme aux yeux clos - Original en terre cuite vers 1885 - Bronze - Fonte Delval - Épreuve unique, 1987 - Achat 2008

    Tête d'enfantTête d'enfant - 1885-1887 - Bronze socle en marbre - Fonte E. Blot n°1 1907 - Achat 2008  

    L'Homme penchéL'Homme penché - vers 1886 - Bronze - Fonte Delval - achat en 2008 

    L'AbandonL'Abandon - vers 1886 - Bronze - Fonte E. Blot - petit modèle, n°2, 1905 - achat 2008

    Ferdinand de MassaryFerdinand de Massary (beau frère de l'artiste) - 1888 - Bronze - Fonte Thiébaut Fumière et Gravignot 1898 - achat 2008

    Auguste Rodin

    Auguste Rodin - 1888-1889 - Bronze - Fonte F. Rudier 1897-1898 - Achat 2008

    La Valse   La Valse - 1889-1893 - Bronze - original Plâtre avec voile 

    Tête de vieillard, étude pour l'Age mûr Tête de vieillard, étude de l'Age mûr - vers 1890 - Bronze - Fonte E. Blot, n°1 1905 (?) - Achat 2008

    L'Age mûr

    L'Age mûr

    L'Age mûrL'Age mûr - Vers 1890 - Bronze - Fonte E. Blot - n°3 1907 - réduction au tiers du format original - Achat 2008

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique