• Venise au Grand Palais suite, octobre 2018

    Suite des peintures de Guardi : Venise 1712-1793 

    Venise au Grand Palais, GuardiVue du Grand Canal avec les églises Santa Lucia et Santa Maria di Nazareth, vers 1780, huile sur toile conservé au museo Nacional Thyssen-Bornemisza de Madrid.

     

    Luca Carlevarijs, né à Udine en 1663 - mort à Venise en 1730

    Luca Carlevarijs ou Luca Carlevaris est un architecte, mathématicien, graveur et surtout un peintre baroque de vedute considéré comme l'initiateur à Venise du védutisme.

    Ses premières oeuvres figurent des scènes bibliques traitées dans une manière sombre, ainsi que des vues de ruines architecturales et des batailles navales imaginaires.

    Il séjourne à Rome où il développe un répertoire de caprices et des vues imaginaires, dans le style de Panini. Il est notamment fortement influencé par Caspar van Wittel (dit Vanvitelli), un peintre hollandais installé à Rome.

    De retour à Venise, il se consacre à la peinture des vues urbaines vénitiennes, dont le rendu très méticuleux doit beaucoup à l'usage de la camera obscura. Sa formule associe une large perspective, figurant de quelques monuments caractéristiques de Venise, animés de nombreuses petites figures typiques, le tout peint avec un chromatisme clair et lumineux.

    Les peintres Canaletto, Antonio Visentini et Apollonio Domenichini, dit il Menichino, ont été de ses élèves.

    Venise au Grand Palais, CarlevarijsL'entrée du comte de Gergy, ambassadeur de France à Venise, au Palazzo Ducale le 5 novembre 1726, huile sur toile, musée national de Fontainebleau, dépôt du musée du Louvre.  

    Zoom :Venise au Grand Palais, Carlevarijs

     

     

    Michele Marieschi, Venise 1710-1744 

    Sa vie est peu connue. Fils d'un graveur sur bois, il est généralement considéré comme un élève de Canaletto, et débuta en peignant des décors de théâtre, comme beaucoup de peintres vénitiens de l'époque.

    Egalement connu sous le nom de Michiel , il est principalement connu pour ses paysages et ses paysages urbains, vedute, ou ses vues, principalement de Venise . Il a également créé des peintures architecturales qui révèlent son intérêt pour la scénographie.

    Il séjourna également en Allemagne, dont il revint entre 1730 et 1735. De 1735 à 1741, il fut inscrit à la Fraglia dei Pittori, la guilde des peintres vénitiens.

    Venise au Grand Palais, MarieschiLa Pazzietta di San Basso, vers 1736-1737

    Venise au Grand Palais, MarieschiLe retour du Bucentaure à San Marco pendant la fête de l'Ascension, vers 1736-1737

    Zooms :Venise au Grand Palais

    Venise au Grand Palais, Marieschi

     

    Autres peintures d'artistes vénitiens ne représentant pas Venise :

     

    Giovanni Battista Tiepolo né à Venise le 5 mars 1696 et mort à Madrid le 27 mars 1770

    Giovanni Battista Tiepolo, ou Giambattista Tiepolo, est un peintre rococo et un graveur italien ayant travaillé dans plusieurs cours européennes, fait caractéristique de la circulation des artistes dans l'Europe des Lumières.

    Les œuvres qui ont fait sa réputation sont les grands cycles de fresques qu'il a peints à Venise et dans sa région mais aussi à Bergame et, hors d'Italie, à Madrid et à Wurtzbourg pour décorer palais et églises, mais il a également laissé de nombreux tableaux et esquisses peintes.

    Venise au Grand Palais, TiepoloLa montée au Calvaire, 1735, Esquisse pour le tableau de Sant'Alvise à Cannaregio, Huile sur toile, Musée de Berlin 

     

    Giandomenico Tiepolo (Giovanni Domenico Tiepolo), né en 1727 à Venise, mort en 1804 à Venise 

    Giandomenico Tiepolo, ou Giovanni Domenico Tiepolo, est un peintre et graveur italien rococo de la famille d'artistes italiens des Tiepolo. Giandomenico est le fils aîné de Giambattista Tiepolo et le neveu de Francesco Guardi.

    Il est nommé maître de l'Académie de Venise en 1772, et en devient le président en 1783.

    Venise au Grand Palais, TiepoloScène de carnaval ou Le Menuet, 1754, huile sur toile, Musée du Louvre 

    Venise au Grand Palais, TiepoloL'arracheur de dents ou le Charlatan, 1754, huile sur toile, musée du Louvre

     

    Giambattista Pittoni : né à Venise en 1687- mort à Venise en 1767

    Giovanni Battista Pittoni, ou Giambattista Pittoni, est un peintre italien rococo, qui a été actif dans sa ville natale au xviiie siècle. Pittoni est le peintre le plus renommé et le plus recherché des cours royales européennes de son temps.

    Son style était basé sur le clair-obscur. Ses peintures, d'abord d'un style rococo, ont évolué vers le néoclassicisme. Pittoni est mieux connu pour ses grandes toiles représentant des sujets religieux, historiques ou mythologiques.

    Pittoni n'a jamais quitté Venise, mais a réalisé des commandes pour des clients allemands, polonais, russes, autrichiens.

    Venise au Grand Palais, Pittoni

     Monument allégorique à Sir Isaac Newton, 1727-1729

    Zoom :Venise au Grand Palais suite, octobre 2018

     

    Porte du XVIIIe siècle :

    Pin laqué et doré avec reliefs en pastiglia, conservé au  Museo del Settecento Veneziano

    Venise au Grand Palais Paris

    Venise au Grand Palais Paris

    Venise au Grand Palais Paris

    Venise au Grand Palais Paris

     

    « Venise au Grand Palais : Canaletto et Guardi, octobre 2018
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :