• Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Le palais de Chehel Sotoun (en persan : چهل ستون, « quarante colonnes »1) est un palais royal safavide, ou Séfédide, situé à Ispahan.

    ce monument majeur du règne de Shah 'Abbas II était utilisé pour les cérémonies de couronnement et pour la réception des ambassadeurs étrangers.

    On peut y découvrir de superbes et grandes peintures historiques, exaltant la magnanimité ou le courage guerrier des différents grands souverains de la dynastie safavide.

    Le palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

    Les six grandes peintures murales de la partie supérieure de la salle de réception datent du XVIIe siècle ou de la toute fin du XVIIIe qâdjâr pour les deux peintures de bataille centrales (Bataille de Chalderân et bataille de Karnal).

    Les  voici dans l'ordre chronologique de la dynastie safavide :

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanVictoire de Shâh Ismaïl Ier, fondateur des Safavides sur les Ouzbeks. Peinture Safavide début XVIIe.

    Chah Ismael Ier, né à Ardabil en 1487 mort à Tabriz en 1524) (en persan : شاه اسماعیل, Shāh Esmāil), Shah de la Perse de 1501 à 1524 et fondateur de la dynastie des Safavides. Couronner shah à Tabriz, de 1503 à 1508, Ismail Ier fait la conquête de l'Iran central (1503), des provinces du sud de la mer Caspienne (1504) et de l'Irak actuel (1505-1508).

    C'est sous son impulsion qu'est décidée la conversion de l'Iran au chiisme duodécimain. Elle résulte d'une volonté de s'affirmer face à la domination des Ottomans sunnites. La conversion permet de constituer les bases d'un État fort à partir d'une identité spécifique. Les Safavides ont aussi utilisé leurs ressources afin de convertir un grand nombre d'Iraniens au chiisme. Sous les règnes des premiers Safavides, l'Iran est devenu une théocratie : en effet, les partisans d'Ismail Ier le reconnaissent comme le murshid kamil, « le guide parfait ».

    Zoom :Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

     

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanBataille de Chalderân du 23 août 1514 remporté par les ottomans du sultan Sélim Ier sur les perses de Shâh Ismail Ier

    La bataille de Tchaldiran, ou Chaldoran, dans la première des guerres ottomano-persanes, eut lieu le 23 août 1514 à Chaldoran (province d'Azerbaïdjan occidental, Iran) et se termina par une victoire décisive de l’Empire ottoman sur les Safavides.  À la suite de leur victoire, les Ottomans prirent Tabriz, et les Safavides ne constituèrent plus une menace pour eux pendant près d’un siècle. Elle mit également fin aux soulèvements des Alévis en Anatolie.

     

     

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanShâh Tahmasp Ier reçoit à sa cour le roi moghol Humâyun, fils de Bâbur, chassé de l’Inde en 1543

    Zoom :Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanLe perse Shâh Tahmasp Ier (à droite)) et le roi moghol Humâyun, fils de Bâbur.

     Tahmasp Ier (22 février 1514 - 14 mai 1576), fils du chah Ismaïl Ier est le deuxième chah de la dynastie des séfévides qui règna sur la Perse entre 1524 et 1576. Peu connu, car régnant entre deux chah plus prestigieux que lui, il eut cependant le mérite de parvenir à maintenir l'État fragile et récent créé par son père, en luttant contre les Ottomans à l'Ouest et contre les Ouzbeks, à l'Est.

     

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanShah Abbas Ier (1587-1629) recevant Vali Nadr Muhammad Khan roi ouzbek du Turkestan.

    Abbas Ier le Grand, en persan شاه عباس بزرگ, Shăh Abbās-e bozorg) (Hérat, 27 janvier 1571 - Mazandaran, 19 janvier 1629) est le cinquième Chah safavide de l'Iran (1588-1629).

    Souverain le plus remarquable de la dynastie safavide, il monte sur le trône en 1588 après avoir poussé son père à lui transmettre le pouvoir et tué ses deux frères. Alors que près de la moitié de l'empire est aux mains d'adversaires, il reprend progressivement le contrôle du territoire.

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanLe Safavide Shâh Abbâs II (1642-1666) accueille un ambassadeur ouzbek.

    Abbas II (1632-1666) est le septième chah safavide d'Iran. Fils du chah Safi Ier, petit-fils d'Abbas Ier, il succéda à son père le 15 mai 1642, à l'âge de 10 ans. Il conquiert Kandahar sur l'empereur moghol et meurt en 1666, après un règne moins glorieux, mais moins sanguinaire que celui de son aïeul. 

      

     

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanLa victoire perse de Nāder Shāh sur l'empereur moghol Muhammad Shâh à la bataille de Karnal en Inde en 1739. Muhammad Shâh, qui dirigea l'Empire moghol en Inde entre 1719 et 1748, fut capturé par les Perses, et Nadir Shah put entrer dans Delhi avec cet otage de marque, moins de deux semaines après la bataille. Les perses se retireront de l'inde  en échange du trésor royal moghol, comprenant le Trône du Paon.

    Zooms :Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, IspahanNāder Shāh à la tête des troupes persanesLes peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan Il semblerait que l'armée indienne ait eu recours durant cette bataille à 2000 éléphants de guerre dressés pour utiliser des lames placées sur leur trompe.

     

    Les peintures du palais des 40 colonnes Chehel Sotun, Ispahan

     

     

    Pour en savoir plus sur la dynastie des Safavides : https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9f%C3%A9vides

    « Céramiques du palais du Golestan à Téhéran
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :